mardi 3 mai 2011

La nourriture dans les écoles publiques américaines

Lunch boxes
Au mois de mai, c’est bien connu, le dicton dit « fais ce qu’il te plaît ! », alors j’ai décidé d’écrire plusieurs billets sur la nourriture dans les écoles publiques américaines à partir de ma propre expérience de parents d’élèves inscrits dans un établissement CPS (Chicago public School). 
J’insiste : il ne s’agit que de ma propre expérience et en aucun cas d’une généralisation. Chaque école CPS a ses propres règles et modes de fonctionnement. Tous vos commentaires sont les bienvenus. 

Venant de France, la nourriture et les repas dans les écoles publiques américaines font partie de mes GROS chocs culturels. Voici mes surprises de maman expat aux US. 

  • Surprise #1 : Des repas pris en 15 mn même pour les plus petits. 

Aux Etats-Unis, les enfants ne rentrent pas manger à la maison avec papa et maman. Il n’y a pas de cantines non plus telles que nous les connaissons en France. C’est l’une des premières surprises dont les enfants et les parents doivent se remettre. Ici, on envoie son enfant le matin à l’école soit avec sa « lunch box » soit avec l’argent du repas de midi. Les journées d’école se terminent tôt (1h45 dans notre école), on n’a donc pas de temps à perdre avec la pause repas. D’ailleurs le temps consacré à la prise des repas le prouve. En un quart d’heure, c’est réglé. Ce fut une difficulté pour mes filles qui avaient l’habitude de prendre leur temps pour manger. 

  • Surprise #2 : la différence culturelle est aussi dans la lunch box !

Au début, nous avons voulu tester les repas de la cantine. Lisa m’a vite supplié de lui préparer ses « lunch boxes ». Lorsque j’ai obtenu le menu pour le mois, j’ai vite compris pourquoi elle me faisait avec tant d’insistance une telle demande. Au menu, des sandwichs, des pitas, des wraps, des tortillas et la possibilité de manger de la pizza tous les vendredis. Pas toujours très diététique. Tous les matins, je confectionne donc deux lunch boxes dont j’essaie tant bien que mal de varier les contenus. Cela relève parfois du casse-tête chinois.
En faisant cela, je me disais que j’aidais mes filles à s’intégrer en faisant pareil que les autres tout en conservant leur équilibre alimentaire. Je maitrisais ce qu’elles mangeaient (ça, c’est ce que je croyais, voir mon prochain billet). J’ai vite du me rendre à l’évidence : différentes elles étaient et différentes elles resteraient. Au bout d’un an, la différence n’était plus dans la manière de parler ou de s’exprimer, elle était dans l’assiette ou plutôt … dans la lunch box. 

Car, dans la leur on trouve : 
- une serviette verte à carreaux blancs avec une VRAIE fourchette et une VRAIE cuiller. Dans celle d’un petit américain, une serviette en papier et pas de couvert car tout se mange avec les doigts. 
- des tomates cerises, une sauce vinaigrette, du jambon, du saucisson, du saumon fumé en petits morceaux avec des rondelles de baguette beurrées, des pompotes, du raisin, des fraises, des babybel, des tartines de boursin, des petits écoliers, des pims a la framboise. Dans celle de leur copine américaine, c’est plutôt sandwich au beurre de cacahuète et mini-paquet de chips. 
Du coup, pas évident lors du repas de passer inaperçues : « C’est quoi ça? », leur demande les petites copines. 
  • Surprise #3 : les horaires des repas.

Après quelques jours d’école, j’ai appris à ma grande surprise que, les jeunes élèves de Kindergarten (grande section de maternelle) mangeaient à 10h00 du matin. Vous vous demandez sûrement, comme moi, pour quelles raisons ?
J’ai compris pourquoi lorsque j’ai visité la cafétéria de l’école et que j’ai mis en perspective avec le nombre de classes et d’élèves. En effet, dans notre école élémentaire, il y a neuf niveaux de classe (du Kindergarten au 8th grade = 4ème de collège). Chaque niveau à deux classes et chacune d’entre elles a entre 25 et 30 élèves. Il y a donc environ 500 élèves. Or vu la taille de la cafétéria, celle-ci peut difficilement contenir plus de deux niveaux de classe en même temps. Les plus petits commencent donc à manger à 10h00 et chaque niveau de classe enchaine leur repas tous les quarts d’heure. Si bien qu’à midi et quart, les grands de 8th grade ont terminé de manger !

Une telle organisation a forcément des changements sur les habitudes alimentaires de nos gastronomes en culotte courte préférés : 
  •  le matin, les miennes ne veulent plus petit déjeuner car si elles mangent bien le matin avant l’école, elles n’ont plus faim quand vient leur tour de manger. 
  • à la sortie de l’école à 13h45, les enfants sont en général affamés.
  • ils ne mangent que des repas froids si l’on choisit de faire des lunch boxes. Il y a rarement des micro-ondes à disposition dans les écoles publiques. 

En tant que maman, cela me pousse à être créative et je pense que cela est plus productif que de râler contre une situation que de toute façon je ne pourrais pas changer. Voici donc mes solutions au quotidien :
  •  ne mettre que des choses que mes enfants aiment dans leur lunch boxes. On rattrape le soir avec un diner équilibré : entrée, plat, dessert.
  • en début d’année scolaire, les filles et moi, nous dressons une liste des aliments et plats transportables en lunch boxes que nous actualisons en fonction des saisons et de leurs goûts qui évoluent aussi. 
  • de temps à autre, j’innove. Parfois cela marche, parfois c’est un échec total … mais qui ne tente rien n’a rien. 

Et vous les papas et les mamans expats, ça fonctionne comment dans vos écoles les repas scolaires ?
Partageons nos expériences pour mieux vivre notre expatriation. 

21 commentaires:

  1. De mon côté, dans la région de Cleveland, ma fille a été très surprise aussi. En Belgique, elle avait l'habitude de manger un fruit à 10h, un repas chaud fourni par l'école (varié), et une collation au goûter. Ici, le choc: "Maman, il n'y a pas de récré ici! On a juste un petit temps après le lunch". Arrivée avec sa lunch box, elle a vite demandé de pouvoir manger comme ses copines un repas chaud et a déchanté: "Maman, ils mangent avec les doigts la salade! Maman, c'est à nouveau pizza et j'aime pas leur pizza!". Bref, elle préfère nettement manger des sandwichs au jambon. Sur les fruits et légumes, elle se rattrape au goûter (où elle est affamée) et le soir.
    Par contre, nous recevons tous les mois le menu nous montrant le peu de variété (idem pour les petites écoles privées). Nous n'étions pas préparés à ce choc. Pour le pallier, nous essayons de manger le plus possible à l'"européenne" le soir.
    Je tire mon chapeau pour les lunch boxes de tes filles !!! Cela me donne des idées.

    RépondreSupprimer
  2. Je confirme et signe toutes tes observations. Autre école du système CPS mais surprises identiques et nous aussi avons dû abandonner nos arguments en faveur du repas chaud de la cantine (fait essentiellement de pizzas, tacos et parfois d’« une viande que c’était dégoûtant» selon les propos de mon garçon de cinq ans, incapable de trouver de meilleurs qualificatifs. Nous avons opté pour la fameuse Lunch Box. On a donc commencé par choisir une jolie boîte, pleine de savants compartiments et permettant ainsi de bien délimiter les futurs plaisirs. Ceux-ci restent néanmoins répétitifs également - dur d’être très créatif quant il faut faire froid et rapide.

    Quant à moi, ma plus grande surprise a été autour de la distribution d’eau….je croyais que mon aînée exagérait en me disant qu’ils ne pouvaient jamais boire durant la journée (quoi ? ici, au pays le plus hydraté de la terre, où tous les Américains marchent avec leur bouteille d’eau dans la rue et partout, comme s’ils s’apprêtaient tous les jours à traverser le Sahara, impossible !). Cependant arrivée au troisième enfant et entendant les mêmes plaintes j’ai fini par y croire et les munir toujours d’une bouteille en bandoulière. L’école a des fontaines d’eau, mais les enfants semblent ne pas pouvoir y avoir accès, ou très peu (discipline oblige je présume). Quant à la cantine, elle n’a que du lait chocolaté à offrir en fait de boisson à midi– pas franchement le plus invitant pour accompagner une pizza ou des tacos…

    Bref, l’école publique, quand elle est bien choisie, c’est très bien (même aux US), en revanche la cantine toujours à améliorer !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    je suis heureuse de voir que ce post suscite des commentaires. Merci a vous deux.
    @ schmitzinusa : merci pour ce commentaire en direct de Cleveland. Donc la pizza, ce n'est pas qu'a Chicago! Heureuse que ce post te donne des idees. C'est l'objectif !
    @ Isabelle: merci Isabelle de me pointer aussi des petits details notamment sur les boissons. Eh oui, les enfants peuvent acheter leur brick de lait ou de chocolat au lait pour leur lunch. Pour l'eau, c'est pareil, ma fille ainee m'a precise qu'elle ne pouvait pas aller boire aux fontaines. Alors a quoi ca sert. Comme l'indique mon illustration, nous avons investi dans des gourdes!
    A tres bientot sur Expat Forever et encore merci pour tous ces details.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Veronique! Je lis ton blogue depuis le debut, et c'est la premiere fois que je me lance pour faire un commentaire car tu postes sur la "lunch-box". Je vis a New York depuis 3 ans et cet ete nous partons pour Pekin ou j'esperais ne pas avoir de lunch box a faire si le lycee francais le permet avec une cantine "commestible"! Je suis expat comme toi, peut-etre du Quai d'Orsay comme toi (enfin je me trompe peut-etre mais tu demenages tous les trois ans donc...). Notre fille est scolarisee dans une ecole publique new yorkaise depuis le debut (grande maternelle au CE1), et nous avons tout de suite achete une lunch box, car la puce n'aimait pas le menu (en effet wrap, burger,etc). Je trouve tes lunch box hallucinantes! Tu dis justement que tes puces n'ont que 15mn pour manger, pourquoi alors surcharger leur petit sac avec trop de choses! Un petit conseil si tu veux le prendre: j'ai achete au debut un petit thermos pour la nourriture (achetee a Target, mais tu peux en trouver dans tous les magasins), je cuisine un peu plus en quantite le repas du soir, le matin je passe les restes au micro-ondes 2 minutes, le tout dans la thermos et le tour et joue, un repas qui RESTE chaud jusqu'a 11h30(repas au 2nd grade ici!). Je suis certaine que tes filles jettent la moitie de ce que tu mets dans le papier allu, si elles ont 15mn pour manger, elles ne peuvent pas choisir entre tout ce que tu mets dans leur collation, elles sont petites, tu penses qu'elles peuvent discriminer entre "entree, plat, desset"! C'est ridicule! Et je t'assure la serviette a carreaux ne va pas les aider a plus "deguster" leur repas.
    Pour la lunch box de ma puce : Thermos de repas chaud (ce matin jeudi, curry de poulet aux legumes avec riz), petit ziploc (J'ADORE LES ZIPLOC!) avec un petit cocombre libanais, un Babybel (le baby peut-etre substitue par un bout de comte ou autre fromage, et le cocombre par des poivrons rouges, oranges ou jaunes, des carottes etc...), et les couverts ici sont en plastiques pour des raisons de securite (ce qui ne me pose aucun probleme! j'ai achete des couverts en platic a COSTCO, j'imagine que vous avez des Costco a Chicago, si oui j'imagine qu'ils sont en benlieu comme ici, mais il y a toujours moyen d'y aller meme en taxi "sauvage").Voila, pour ce qui est de mon experience! Je voulais juste dire en plus que notre puce suit le CNED depuis deux ans (CP et CE1 -1 and 2nd grade) car nous savions qu'elle allait de toute facon etre scolarisee dans un etablissement francais a un moment donne (comme a Pekin par exemple!). Tes enfants sont petits pour l'instant, donc tu as la chance de pouvoir les scolariser dans un systeme etranger (ici americain et quel bonheur, j'ai adore toutes les profs de ma fille!), mais mois aujourd'hui je vais devoir scolariser ma fille dans un lycee francais et j'ai peur.........
    Enfin voila ma pensee a deux dollars! Desolee d'avoir ete un peu longue! Maya

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Maya et merci pour ton commentaire.
    Je precise tout de suite que je ne mets pas tout ce que je decris dans mon post pour un seul lunch. Ce serait effectivement ridicule de mettre tout cela. C'etait juste pour montrer la difference de variete entre la lunch box de mes filles et celle d'un petit local. Elles ne jettent donc pas ce que je leur mets. De plus, elles ont des gouts differents, je ne leur met donc pas la meme chose a l'une et l'autre.
    Si j'utilise des couverts normaux, une serviette en tissu et des tupperwares, c'est parce que j'essaie d'etre ecolo. J'utilise donc tres peu les ziplocs et de temps a autre le papier alu dans lequel j'enveloppe les biscuits du gouter lorsque mes filles ont une activite extrascoalire apres la classe au sein de l'ecole. J'utilise moi aussi des thermos pour les plats chauds selon la meme technique que toi mais cela n'a pas beaucoup de succes aupres de mes filles.
    Pour info, mon ainee (8 ans) est aussi en second grade et suit aussi le CNED. Ma deuxieme (6 ans) est en KG et commencera le CNED l'annee prochaine en CP. C'est notre troisieme annee a Chicago et comme toi pour le prochain post ce sera une ecole francaise.
    Dans ce billet, je relate mes surprises d'il y a donc 3 ans. Sans doute aurais-je du le preciser.
    A tres bientot sur Expat Forever et merci encore de me suivre.

    RépondreSupprimer
  6. J'habite en Inde mais mes 3 fils sont en ecole americaine. Effectivement, au debut, j'ai eu un gros choc avec la pause dejeuner de 30 minutes ... a 11 heures! Comme en plus c'est la seule grande recre de la journee, les gamins reduisent au maximum le temps passe a manger pour pouvoir aller jouer. Du coup, je comprends mieux ce qui me choquait au depart: les saucisses frites auquel mon fils a droit au gouter quand il va jouer chez des copains apres l'ecole.
    Quant a mon dernier en maternelle, il termine a midi, repas a la maison donc. La maitresse s'est cependant "inquietee" du snack que je fournissais a Nestor pour 10h30. Elle trouvait que je devrais lui donner plus a manger (au menu, une pompote et un prince, que je ramene de France expres), Je lui ai dit que je ne souhaitais pas qu'il mange plus pour conserver de l'appetit pour le dejeuner. Elle a eu l'air surpris!
    Oui les habitudes alimentaires, c'est le vrai choc culturel. J'adore aussi: "mesure dietetique, ils ont supprime les soft drinks de la cantine et encouragent les enfants a dejeuner avec : jus de fruit, ou smoothies au chocolat ou vanille!!!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Bombay Magic,
    tout d'abord merci beaucoup pour votre commentaire tres enrichissant car il montre que les ecoles americaines a l'etranger exportent leurs coutumes alors que par exemple au lycee francais de Chicago on fait exactement la meme chose que dans les ecoles americaines. Mais bon, je ne sais pas si c'est toujours ainsi dans les lycees francais de l'etranger.
    Enfin un grand bravo pour votre blog Bombay Magic que je suis allee visiter et que je trouve absolument super. Je le recommande a toutes les familles qui partent en Inde! Bravo!
    A bientot sur Expat Forever!

    RépondreSupprimer
  8. Post tres interessant qui me rappelle la preparation des lunch box lorsque j'etais Au Pair. Il semble qu'a Dublin (Irlande)le modele soit a quelques choses pret le meme qu'aux US.

    Et l'innovation devait etre au rdv pour que les filles mangent sainement tout en appreciant leur nourriture. Au programme elles avaient le petit dejeuner avant l'ecole qui se resumait a un bol de cereales ou une tartine beuure - confiture, la pause lunch vers 11h, la fin de l'ecole pour 1h30 et souvent des pates ou une tartine de peanet-butter une fois a la maison.
    La maman maintenait la balance avec le repas du soir ou il y avait au moins deux legumes, de la viande ou du poisson et fruit ou laitage.
    Dans ces cas la on fait avec les moyens du bord!

    Il m'a fallu du temps pour m'y faire, moi qui avait ete habituee a tout autre chose en France.
    Merci pour ce billet et bon week-end!

    RépondreSupprimer
  9. Merci Marie pour ton commentaire qui va dans le sens de mon experience americaine.
    Effectivement, le soir je suis obligee de faire un repas tres equilibre avec des legumes, une viande ou un poisson, des fruits ou des laitages.
    Le choc culturel passe aussi par la nourriture et les habitudes alimentaires. Mais il est aussi important de tester et de gouter ce qui se fait localement ... tout simplement pour s'integrer et ne pas mourrir idiote.
    A bientot sur Expat Forever ou sur le tien ;)

    RépondreSupprimer
  10. Et bien ici, dans une école publique anglaise de Londres, je suis passée à la lunch box après un an de cantine. Ma fille de 5 ans et demi avait pris plus de poids que la normale. La pédiatre française que nous consultons à Londres m'a confirmée que ce phénomène de prise de poids était assez commun chez les petits Français arrivant à Londres.
    Je trouve incompréhensible que si peu d'efforts soient mis dans l'élaboration des repas collectifs alors que la "NHS" a lancé une grande campagne de lutte contre l'obésité, notamment infantile.
    Par ailleurs, comme toi Véronique, je confirme que la lunch box de ma fille est très différente de celle de ses camarades: beaucoup plus verte et fraîche!

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Julie,
    merci pour ce commentaire. Eh oui, le choc culturel est aussi dans l'alimentation et parfois il faut faire des re-equilibrage.
    A tres bientot sur Expat Forever.
    Veronique

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour les infos, J'ai bien aime les conseils sur le thermos et les Ziplocs. Nous demmenageons cet ete de Bruxelles au New Jersey et mon fils sera en 4eme grade pour la premiere fois en ecole publique. Faut pas chercher trop loin l'epidemie d'obesite chez les enfants americasin ! Je vais suivre attentivement ce blog :-)

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour zestnzen,
    merci pour ton commentaire. Bon courage pour ta prochaine installation aux US. Et merci de continuer a suivre mon blog. J'espere que cela te sera utile.

    RépondreSupprimer
  14. Expat aux Pays-Bas, je connais bien le choc de la lunch box... et pourtant nos enfants vont au lycée français! Ici, toutefois, pas de différences: la plupart des enfants ont leur serviette en tissu et nombre de mamans françaises préparent des repas cuisinés gardés au chaud dans une boîte thermos. Pour ma part, j'en reste aux sandwiches jambon ou saumon mais toujous accompagnés de tomates cerises et fruits ou pompote sans sucres ajoutés et je fais attention à bien équilibrer le repas du soir pour compenser...

    RépondreSupprimer
  15. Pour nous, le casse-tête de la lunch box commence l'année prochaine. Je suis française oui, mais je ne sais pas prévoir et surtout pas les menus. Une petite idée (qui me rendrait bien service) serait d'échanger des idées de menus de lunch box.
    On se sait jamais, si cela vous intéresse ???
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de probleme. Cela fait quatre ans maintenant que je fais des lunch boxes au quotidien pour deux enfants qui n'aiment pas forcement les memes choses donc c'est devenu un peu une routine. On peut echanger directement sur le sujet. Pour cela, envoyez-moi un email a contact@writerforever.com.
      A bientot sur Expat Forever.

      Supprimer
  16. C'est la rentrée, le casse tête de la lunch box est donc arrivé. Premier petit souci de luxe : comment choisir sa lunch box? Les vôtres me semblent bien grandes. Elles s'ajoutent donc au sac à dos ? Et où les avez-vous achetées ?
    Quant aux menus, je suis toujours preneuse. Il va falloir s'organiser pour préparer des dîners avec des restes pour le lendemain.
    Merci d'avance pour tous vos conseils.
    Anne(la même)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les lunch boxes que vous voyez sur la photo ont ete achete a Landends sur internet en meme temps que les sacs a dos. Le plus important c'est qu'elles soient isothermes et conservent bien soit le chaud soit le froid. ce billet date d'il y a un an et demi. Depuis, nous avons change de lunch box et avon opte pour les derniers modeles (dont j'ai oublie le nom et je n'ai pas les LB a disposition)que l'on trouve chez Whole Foods. Elles sont en general tres colorees, il y en a de differentes tailles. Je les recommande car mes filles m'ont dit qu'elles avaient vu une vraie difference pour les plats chauds notamment.
      Pour les menus :
      - tomates cerise sauce vinaigrette / pates au beurre / pompotes
      - jambon ou saucisson et des tranches de baguettes de chez Panera bread/ riz cantonnais / fruits de saison
      - saumon fume sur tartines beurrees / noodles / yaourts en tube ou fromage
      - une fois par mois : chips / sandwich au jambon / fromage en cubes
      Vous aurez compris : une entree, un "plat", un dessert
      Quand des restes de la veille, peuvent etre reutilises, ne pas hesiter a les mettre dans un thermos et le chauffer juste avant le depart a l'ecole
      Il faut tester et demander a votre enfant s'il a aime ou pas, ce dont il a envie ...
      Bonne chance et a bientot sur Expat Forever
      -

      Supprimer
  17. Houlala leurs repas ne donnent pas du tout envie! Dans tous les cas je pense qu'il n'y a rien de mieux que d'emporter sa lunch box. Si tu cherches toujours quelques idées de recettes à emporter n'hésite pas à jeter un oeil à mon blog de bento ^^

    RépondreSupprimer
  18. salut les filles!
    Ici nous habitons a Montreal et c 'est la meme chose!
    Tres dur au debut mais on s y fait! De plus c'est economique (comparé à nos cantines aux tarifs exorbitants! ). C'est super chouette de voir des mamans expat!! Anna

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...