lundi 8 octobre 2012

Romans jeunesse et expatriation



Un livre peut être un bon moyen de discuter d’un problème dont on a parfois du mal à parler. Bien que l’expatriation soit un sujet récurrent chez nous, j’ai quand même choisi cet outil pour aborder notre nouvelle expatriation en Asie. Ce billet est donc le premier d’une série de posts sur la littérature jeunesse et l’expatriation. Je partage avec vous mes découvertes littéraires et uniquement celles qui m’ont vraiment plu.


Pendant les vacances d’été, j’ai acheté des romans jeunesse qui abordaient le sujet sous différents angles. Ma fille aînée qui a neuf ans a été la première à les lire. Voici deux d’entre eux qui nous ont particulièrement plu. Ils abordent les thèmes suivants : le changement, les différences culturelles, l’intégration, l’amitié. Les pays concernés sont le Japon, les Etats-Unis, la France.

La petite fille au kimono rouge de Kay Haugaard, Le livre de poche jeunesse, 2011.

Publié pour la première fois en 1966, ce roman jeunesse est un petit joyau et n’a pas perdu une ride.
Myeko est japonaise et elle doit quitter son pays pour partir vivre définitivement aux Etats-Unis avec ses parents. Une nouvelle vie commence pour elle et sa famille. Ce n’est pas facile pour Myeko qui a le mal du pays et qui peine à se faire de nouveaux amis. 
J’ai beaucoup aimé ce livre car l’auteur décrit parfaitement les sentiments de Myeko : ses hauts et ses bas, sa volonté mais aussi ses difficultés à se faire des amis, sa détermination à vouloir embrasser la culture américaine et sa tentation de vouloir cacher sa culture japonaise… Or c’est bien grâce à ses origines qu’elle va s’intégrer auprès de ses camarades de classes. Une belle morale pour nos TCK !
Pour couronner le tout, un petit lexique de mots japonais placé à la fin du livre aide le jeune lecteur à mieux comprendre la culture japonaise.
Idéal pour les enfants à partir de 9-10 ans. 

Azami Le cœur en deux de Marc Cantin et Isabel, Nathan, 2012.

Plus récent, ce roman jeunesse qui se lit rapidement (ma fille l’a englouti en quelques heures) plaira aux pré-adolescents. 
Azami a 14 ans et a toujours vécu au Japon avec sa grand-mère un peu sorcière. La veille du premier jour des vacances, son père lui propose de partir avec lui à Paris. Elle va enfin pouvoir profiter un peu de lui, pense-t-elle. Elle ne se doute pas une seconde de ce qui l’attend : le choc culturel mais aussi et surtout une lourde décision à prendre …
Attention, ce roman n’aborde pas le thème de l’expatriation directement. En revanche, j’ai apprécié que le personnage soit confronté à une décision difficile à prendre. Cette décision ou question que tout ado dont les parents qui ont un projet d’expatriation se pose à un moment ou à un autre : partir ou rester ? Ce roman est un bon moyen d’aborder le sujet avec des enfants incertains ou peu motivés par un départ à l’étranger. 

Bonne lecture !

Et vous, avez-vous lu des romans jeunesse traitant de près ou de loin de l’expatriation ? Partageons nos expériences pour mieux vivre notre expatriation. 

3 commentaires:

  1. Mes deux préférés également.
    J'ai été étonnée de voir que, dans les deux cas, les livres traitaient de la culture japonaise. Le hasard ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci FG pour ton commentaire. Lors de la preparation des billets sur le sujet, j'essaie de rapprocher deux livres qui ont des thematiques communes. Ici, le Japon.
      Je ne sais pas si les auteurs d'Azami ont lu la petite fille au kimono rouge avant la redaction de leur roman. Mais je sais qu'ils ont voyage au Japon.

      Supprimer
  2. États-Unis Système électronique d'autorisation de Voyage site Web.
    www.usestaapply.com

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...